Accueil > Expériences, Libertés et droits fondamentaux, Mineurs > Prédire la récidive : un logiciel existe

Prédire la récidive : un logiciel existe

IBM a créé un logiciel destiné à évaluer le risque de récidive des jeunes délinquants : le Predictive Analytics !

Ce logiciel choisi pour sa facilité d’utilisation et ses capacités avancées d’analyse est déjà utilisé en Floride par le département de justice des mineurs avec pour objectif annoncé : anticiper le potentiel de récidive d’un jeune délinquant pour lui proposer les « meilleures mesures de réinsertion » et notamment orienter les mineurs moins susceptibles de récidiver vers des programmes plus « légers ».

Les critères pour déterminer la dangerosité (puisque c’est bien de cela qu’il s’agit) du mineur sont les suivants : le casier judiciaire, l’environnement familial, l’appartenance à un gang, les fréquentations… On peut se poser la question de la nécessité d’avoir recours à un logiciel pour évaluer ces critères !

On sent déjà un glissement dans le discours des promoteurs de ce logiciel qui n’hésitent pas à expliquer qu’il : « donne aux gouvernements du monde entier une base de données très sophistiquée et intélligente pour créer des communautés plus sécurisées par l’identification, la prédiction, et la réponse aux activités criminelles (..). » Nous passons de la réponse appropriée à un acte de délinquance à l’anticipation de cet acte…. L’article n’indique pas quelles sont les marges d’erreur et à partir de quel pourcentage on est considéré comme récidiviste potentiel : 50 % ? 60 % ? 70 % ? ou plus ???

Ce qui pourrait relever de la science-fiction est bel et bien en train de devenir réalité : le Royaume-Uni testerait déjà ce logiciel mais sur des adultes.

Ceci semble laisser peu de place à l’humain… Entre logique sécuritaire et nécessaire préservation de l’ordre public, le débat est loin d’être clos !