Accueil > Divers, Enquête > Quand la société civile aide la police…

Quand la société civile aide la police…

La nouvelle a déjà été reprise dans plusieurs médias (V. notamment Le Monde du 17 mai) : Scotland Yard collabore avec une association de lutte contre le crime pour trouver des criminels recherchés à Londres.

En réalité cette collaboration ne date pas du 17 mai mais c’est ce jour là que la célèbre police a communiqué sur la page d’accueil de son site pour inviter les citoyens à cliquer sur le site web de Crimestoppers et accéder ainsi aux photos des criminels recherchés ayant été vus pour la dernière fois à Londres. La recherche peut se faire par quartier, par type de crime ou l’internaute peut faire défiler les portraits. Et il est fait ouvertement appel à l’internaute pour contribuer à l’arrestation des personnes fichées.

En fait, le concept existe déjà depuis plusieurs années : lancée aux Etats-Unis, cette association est actuellement installée dans les pays de culture anglo-saxone.

Le concept n’a pas (encore) été importé chez nous. Via le site du ministère de l’intérieur (mais en cherchant !) on peut accéder à la liste de personnes recherchées mais la démarche est radicalement différente : ce site permet d’accéder à la fois aux visages des « présumés criminels » et à ceux des personnes disparues et objets volés…

Il semble difficile d’imaginer en France, à l’heure actuelle, l’implantation d’une association comme crimestoppers à laquelle, en plus,  la police ferait appel : est-ce notre culture latine qui nous rend ainsi réticents ? pourtant une émission comme « Perdu de vue  » dans les années 90 avait eu un franc succès et a même contribué à la résolution de l’affaire des disparues de l’Yonne….

Amis internautes français et d’autres horizons, votre opinion ou votre expérience sur ce sujet nous intéresse… n’hésitez pas à nous laisser un commentaire !

Categories: Divers, Enquête Tags:
  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks