Accueil > Atteintes à la personne, Circulation et transports, Divers, Environnement > Zéro de conduite pour les pilotes du Dakar !

Zéro de conduite pour les pilotes du Dakar !

En marge du célèbre rallye motorisé qui n’a plus d’africain que le nom, une association argentine de défense de l’environnement, la Funam (Fundaciòn para la defensa del ambiante) a, le 6 janvier dernier, déposé une plainte auprès du tribunal de Còrdoba, pour vingt-huit infractions au code de la route commises par certains concurrents du Dakar lors du trajet de liaison allant de Còrdoba à San Miguel de Tucumàn (Le Monde, 9 janv.).

Photos à l’appui, l’association reproche aux intéressés d’avoir commis diverses infractions en matière de circulation (dépassements interdits, non respect de feux rouges, circulation sur les accotements et excès de vitesse, principalement), mettant en danger la population locale. Elle demande l’imposition des contraventions correspondantes et, au-delà, l’ouverture d’une enquête aux fins de savoir si les autorités de police locale ont reçu la consigne de ne pas intervenir.

Une autre plainte a été déposée contre les organisateurs de la course – Aso (Amaury sport organisation) et OTTA (organizacion todo terreno argentina) – et les autorités locales (la province de Còrdoba) et nationales, en raison du parcours choisi et de l’absence de réalisation d’études d’impact environnemental.

La Funam n’en est pas à son premier « fait d’arme » en la matière ; en 2008, elle avait, pour des raisons environnementales, obtenu la modification du parcours du rallye d’Argentine, et déjà demandé, en 2010,  l’interdiction du passage du Dakar dans la province de Cordoba.

V. le site de l’association (en anglais).

  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks