Accueil > Presse et communication > Kilo de plume et kilo de plomb

Kilo de plume et kilo de plomb

Dominique Strauss-Kahn est mitraillé sans retenue et son image se répand abondamment dans tous les journaux. Les plumes internationales s’empressent de commenter les photos ainsi diffusées. Le présumé innocent reçoit ainsi des tirs nourris dont la loi française protège en théorie toute personne mise en cause dans une procédure pénale.

A moins que l’intéressé n’y ait consenti, et au-delà de la question de l’impact de cet évènement sur sa vie et sa perte de chance de devenir président de la République française, quel est donc l’impact de la loi n° 2000-516 du 15 juin 2000 renforçant la protection de la présomption d’innocence et les droits des victimes, qui a inséré dans la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse un article 35 ter.-I, qui énonce que « lorsqu’elle est réalisée sans l’accord de l’intéressé, la diffusion, par quelque moyen que ce soit et quel qu’en soit le support, de l’image d’une personne identifiée ou identifiable mise en cause à l’occasion d’une procédure pénale mais n’ayant pas fait l’objet d’un jugement de condamnation et faisant apparaître, soit que cette personne porte des menottes ou entraves, soit qu’elle est placée en détention provisoire, est punie de 100 000 F d’amende ».

Laurence G.

Categories: Presse et communication Tags:
  1. 16/05/2011 à 11:57 | #1

    C’est bien dit !

  2. CharlineBG
    16/05/2011 à 13:04 | #2

    Ces questions méritent d’être posées. Et même au-delà de l’affaire DSK à mon avis…

  3. LEM
    16/05/2011 à 15:44 | #5

    Les réactions françaises son propres d’un pays qui est resté foncièrement monarchique. Aux Usa les choses sont bien trop différentes. Le pauvre, le riche, le Président Clinton , le banquier, le Directeur du FMI DSK, etc, sont tous égaux. Il n’ y a pas de différences à faire ni aucun traitement de faveur.
    Concernant le fond de l’affaire, il faut attendre.

  4. M. Touillier
    16/05/2011 à 18:19 | #6

    LEM :
    Les réactions françaises son propres d’un pays qui est resté foncièrement monarchique. Aux Usa les choses sont bien trop différentes.

    De là à envier le système américain et son pilonage médiatique avant toute inculpation, il y a un pas que je me garderai bien de franchir ! Le respect de la présomption d’innocence mérite d’être rappelé en tout lieu (à prétention libérale du moins) et en toute circonstance aussi longtemps que l’on continuera à s’essuyer les pieds dessus…

  5. basba
    17/05/2011 à 02:07 | #7

    Le pseudo « Basba » était déja pris par moi!

    Bref, voici le post du vrai « Basba » :

    Cette loi mériterait quand même une bonne QPC ou contrôle de conventionnalité quant aux restrictions importantes qu’elle fait peser sur les libertés d’expression et d’information.

    Evidemment que la diffusion d’un homme entravé pose question. Mais dans une démocratie, l’interdiction de diffusion de tels moments incroyables dans la vie d’un homme publique comme DSK serait tout aussi gênante.

  1. Pas encore de trackbacks