Accueil > Mineurs, Peine et exécution des peines > Il y a cent ans, la révolte des enfants des Vermiraux

Il y a cent ans, la révolte des enfants des Vermiraux

Vermiraux. Ce nom n’évoque plus grand chose aujourd’hui, sauf peut-être, dans un petit village du Morvan, Quarré-les-Tombes où les enfants désobéissants sont encore menacés d’y être envoyés.

Vermiraux était, en réalité, un institut « éducatif et sanitaire », situé à proximité de Quarré-les-Tombes, créé en 1882 et qui a accueilli jusqu’en 1910 des centaines d’enfants qualifiés dans le vocabulaire de l’époque d' »arriérés, débiles ou nerveux ».

A compter de 1907, les Vermiraux deviendront un véritable enfer sur terre pour ces enfants. Ce n’est qu’en 1910 que leur révolte va contraindre les forces de l’ordre à intervenir.

Ce qu’elles découvriront dépasse l’entendement: « ces enfants n’avaient plus rien d’humains. Ils étaient une dizaines contre le mur rampants, sales, décharnés, à moitié vêtus. », déclare un témoin lors du procès.

En 1911, le procès des administrateurs des Vermiraux dévoilera pleinement l’horreur du traitement enduré par les enfants qui y subirent abus sexuels, privation de soins et de nourriture et violences quotidiennes.

La condamnation des administrateurs à des peines d’emprisonnement ferme constituera une première dans l’Histoire.

Par la suite, d’autres révoltes eurent lieu dans les colonies pénitentiaires devenues des bagnes d’enfants. On se souvient notamment de l’émeute, en 1934, de Belle Ile en Mer au cours de laquelle 55 pupilles s’échappèrent. Une « battue » fut alors organisée sur l’île, avec prime de 20 francs offerte aux touristes et aux habitants de Belle-île, pour chaque garçon. Ce triste épisode fut mis en vers par Jacques Prévert, dont voici, en guise de conclusion, un court extrait.

« Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan !

Maintenant il s’est sauvé

Et comme une bête traquée

Il galope dans la nuit

Et tous galopent après lui

Les gendarmes les touristes les rentiers les artistes

Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan !

C’est la meute des honnêtes gens

Qui fait la chasse à l’enfant… » (Jacques Prévert)

A écouter sur ce sujet:

http://www.europe1.fr/MediaCenter/Emissions/Au-coeur-de-l-histoire/Sons/Les-enfants-revoltes-de-Vermiraux-725737/

Lucile Priou

  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks