Toxicomanies

L’Observatoire français des drogues et des toxicomanies a présenté le rapport pour l’année 2011 qu’il a remis à l’Observatoire européen des drogues et toxicomanies.

Le rapport fait le point sur dix thèmes abordés de manière générale : la politique des drogues (législation, stratégies et analyse économique), les usages de drogues en population générale et au sein de groupes spécifiques, la prévention, l’usage problématique, la demande et l’offre de soins, les conséquences sanitaires, la réponse aux problèmes sanitaires liés à l’usage de drogues, les conséquences sociales et réinsertion sociale, la criminalité liée à l’usage de drogues et enfin le marché des drogues. Enfin, le rapport étudie deux points en particulier : la politique de santé et services de soins concernant les drogues en prison ainsi que les déplacements transfrontaliers pour l’usage de drogue et l’accès à des services de soins.

On retiendra plusieurs éléments de ce rapport, notamment:

  • le marché des stupéfiants est extrêmement dynamique en France ;
  • les habitudes de consommation évoluent : la population des usagers se diversifie, extension de la difusion et de la consommation de la cocaïne et de l’héroïne auprès des jeunes et émergence de la kétamine ;
  • le nombre de condamnations pour ILS a plus que doublé entre 1990 et 2009 (celui des condamnations pour usage de stupéfiants a triplé dans le même laps de temps) ;
  • les usagers de drogue rencontrent plus de diffcultés que le reste de la population pour leur insertion sociale (logement, travail etc..) ;
  • l’offre de soins proposés en prison est très nettement insuffisant pour une population dont le pourcentage de personnes soumises à des addictions est largement supérieur à celui de la moyenne en dehors des murs.
Categories: Politique criminelle, Stupéfiants Tags:
  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks