Accueil > Formations - Colloques, Peine et exécution des peines, Réformes en cours > Les annonces phares des 8èmes rencontres parlementaires sur les prisons

Les annonces phares des 8èmes rencontres parlementaires sur les prisons

La 8ème journée parlementaire sur les prisons s’est tenue mardi 17 décembre à Paris, Maison de la chimie.  Deux tables rondes y étaient organisées, autour de « la réforme pénale : contrainte pénale communautaire/peine d’emprisonnement » et du « parcours d’insertion des personnes détenues : travail et formation ».

A cette occasion, Jean-Marie Delarue, Contrôleur général des lieux de privation de liberté, a appelé les parlementaires à rendre plus visibles leurs actions dans le domaine pénitentiaire, en publiant notamment à l’occasion de ces journées les questions posées au gouvernement, propositions de lois, rapports de commissions, etc.

A la clôture, la garde des Sceaux, dénonçant « l’endoctrinement » dont ont à ses yeux fait l’objet les français sous le précédent gouvernement, a souhaité « changer de discours » et s’adresser à l’intelligence des citoyens. Pour rendre encore « plus efficace » sa réforme, elle a en outre publiquement poussé les parlementaires à faire évoluer le projet de loi relatif à la prévention de la récidive et à l’individualisation des peines, en particulier : en rétablissant les seuils d’aménagement de peine à deux ans pour les délinquants primaires et un an pour les récidivistes, voire en harmonisant ces deux quanta ; en étendant également la contrainte pénale à l’ensemble des délits. Deux mesures auxquelles on la sait favorable, et qui avaient fait les frais de l’arbitrage de l’exécutif.

Maud Léna

  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks